Univers

Le personnage fantastique de MagiCJacK a commencé à naître dans l’esprit de Maxime Ginolin en 2009. C’est un extraterrestre corrosif aux multiples facettes évoluant dans un univers qui lui est propre. Il a le pouvoir de changer d’identité, de sexe et de forme quand il le souhaite. Il habite sur la planète « MagiCJacK Land » qui se trouve hors de notre système solaire. Il est un cocktail explosif dans lequel se retrouvent les personnages du Jocker, Beetlejuice, V pour Vendetta, Ace Ventura et The Mask.

Musique

C’est en 2011 que MagiCJacK se révèle au public à travers l’album « Dawn of a New Age », notamment avec les chansons « We’ve got the power » et « Illuminati Dance ».

MagiCJacK trouve son inspiration musicale notamment au travers des œuvres de Danny Elfman, de certains films comme les Gremlins, ainsi que dans le rock et le métal.

Cinéma

C’est avec la réalisation du moyen-métrage « Le Jugement » que la carrière de MagiCJacK prend une tournure cinématographique.

Peu après la sortie du « Jugement », MagiCJacK propose des solutions alternatives pour contrer la surconsommation et la destruction de la planète, dans un discours intitulé « Evolution ».

D’autres projets sont en cours de réalisation.

Engagement

MagiCJacK est venu sur terre pour sensibiliser les humains et les informer des dangers de nos sociétés modernes au travers de son humour acerbe.

Il aborde des thèmes récurrents tels que la politique, l’obscurantisme religieux, le système totalitaire marchand et bancaire, la malbouffe, le droit des animaux humains et non humains, l’environnement et la science.